Etabli ANI Santé Travail

L’ETHNA est heureux de vous convier le jeudi 4 février 2021 à 19h00 à participer à l’Établi sur

« l’Accord national interprofessionnel pour une prévention renforcée et une offre renouvelée en matière de santé au travail et conditions de travail  » et ses conséquences…

Afin de donner un large aperçu des impacts de l’accord, nous vous proposons de participer à une discussion ouverte à tous.

Pour participer, nous vous invitons :

  • A lire la proposition de loi que vous trouverez en cliquant ICI.
  • A nous faire parvenir votre point de vue sur l’un des 30 articles et ses probables conséquences à notre adresse mail : ethnaquitaine@gmail.com

Lors de l’établi, nous aurons le temps d’examiner une 10aine de points de vue, avec pour chacun un temps de débat de 8 mn env.

Les débats seront animés par Alain Garrigou, président de L’ETHNA,…

Pour accéder à l’Établi, vous devez vous inscrire via le formulaire ci-dessous. En retour, vous recevrez un courriel contenant un lien zoom qui vous permettra de vous connecter. (Penser à regarder dans vos spams).

Lors de ses Établis, L’ETHNA a pour habitude de faire un casse-croute au coin de l’Établi. Même si la situation actuelle nous entrave dans notre proximité, nous tenons à en faire un moment convivial. Nous vous invitons de nous rejoindre avec un apéritif virtuel*.

Vous pouvez continuer les débats et continuer votre point de vue en laissant un commentaire en bas de cette page.


    * Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et nous ne faisons pas la promotion de l’alcool.

    Un commentaire Ajoutez le votre

    1. Lilou dit :

      Bonjour,

      J’ai apprécié ces débats, car les questions qui ont été posées sont pertinentes (le secret professionnel partagé/ la qualification des médecins traitants/ le risque d’une doctrine de chiffre : inaptitude, licenciement)
      Un projet de loi qui reste assez floue , car elle écarterait potentiellement les IPRP, afin de privilégier une prévention uniquement médicale. La prévention devient plus restrictive, et la prévention primaire n’est traité que par les EPI.

      En même temps, que les réflexions se mettent en place, un mouvement solidaire se crée auprès des syndicats des services interentreprises (CINOV, etc.) cherchant à redéfinir ce projet de loi. Autre ressources, en droit, le code civil permettrait aux salariés de se défendre, sur un traitement abusif (licenciement non justifié, salarié non protégé). Une égalité de contrat apparaît dans le Code Civil, alors que dans le Code du Travail, il s’agit d’un contrat de subordination.

      J’attends la suite de ces échanges au prochain établis. Merci encore pour ces débats riches.

      Cordialement

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.